mardi 1 juin 2010

L'assaut médiatique des humanitaires présumés

par Alain Legaret

La flottille pour Gaza a atteint son but.

Même si l'aide humanitaire aux Palestiniens était la raison invoquée, il est clair que l'objectif premier était la confrontation avec la marine israélienne en vue de la diffusion d'images désastreuses pour l'Etat juif.

Le refus des organisateurs de débarquer le matériel au port d'Ashdod pour l'acheminer vers Gaza par voie terrestre, ne laissait plus de doute sur leur véritable intention.

Tsahal a donc pris le contrôle des bateaux composant la flottille.

Après que les sommations d'usage furent rejetées, les soldats ont du intervenir.

Dès lors, impossible même pour la meilleure armée de monde de contrôler complètement les événements et d'anticiper le nombre de victimes.

Le bilan est à la mesure du comité d'accueil: couteaux, barres de fer, cocktails Molotov et armes à feu composaient le matériel utilisé contre les militaires.

Le monde, conditionné et entrainé par une presse partisane, se déchaine contre Israël.

Israël se retrouve dans la position du coupable, contrainte de se défendre des accusations portées contre elle.

Et pourtant, il semblerait que les rôles sont inversés.

En effet, Israël se justifie alors qu'elle devrait être en droit d'accuser la Turquie d'être à l'origine de ces ingérences.

Car c'est bien la Turquie d'Erdogan d'où sont partis les bateaux, qui a provoqué Israël à travers cette opération.

De plus, Israël avait clairement prévenu qu'elle ne laisserait pas passer la flottille.

Malheureusement, l'islamisme conquérant coutumier des concessions de l'Occident, savait qu'il sortirait forcement gagnant d'une mise à l'épreuve d'un de ses principaux remparts.

C'est même la raison pour laquelle les islamistes font d'Israël une obsession: quand on veut éliminer quelqu'un, on ne lui tire pas dans la jambe.

Dorénavant, puisque l'on sait Tsahal aussi maladroite que les armées russe et chinoise, plus rien n'empêche les tours opérateurs humanitaires pour touristes en mal d'adrénaline, de délester un peu Israël, et d'offrir enfin de nouvelles destinations pour manifester leur solidarité aux tchétchènes et aux Tibétains.

2 commentaires:

jacques a dit…

Chaque semaine un kamikaze musulman fait exploser son corps avec de la dynamite mélangée à des boulons et des billes d'acier. Pour tuer et accessoirement abîmer le plus possible les éventuels survivants. Une technique, un idéal, une politique revendiqués au nom de dieu. Chaque semaine on assiste à une moyenne de 30 meurtres commis par des musulmans sur des musulmans.
Mais le monde a-t- il perdu la tête? Personne, je dis bien personne ni en Europe, ni en Afrique du nord, ni en Australie ne s'offusque plus de ces liquidations en série!Pas une manifestation, pas le moindre jet de pierre, pas la moindre banderole, aucune déclaration des ONG, des pacifistes, de mouvements alter mondialistes ou autres. On totalise une moyenne de 3000 meurtres par an et la presse internationale se contente d'aligner les chiffres.A croire que la valeur des morts est plus grande quand ce sont des israeliens qui sont responsables du crime. A ce propos il serait utile de prendre aussi en considération le contexte des événements: quand des "pacifistes" décident de s'infiltrer de force entre deux belligérants, c'est dangereux et ils le savent. Quand ils décident de forcer un blocus et de ne pas obtempérer aux sommations c'est encore plus dangereux. Quand ils s'attaquent aux soldats héliportés (comme on le voit bien sur une des vidéos) avec des barres de fer pour les jeter à l'eau ensuite, ils sont suicidaires. Je leur suggère d'essayer avec des soldats Russes ou même Français... Il y aurait eu non pas 9 morts mais une centaine.
A propos je ne comprends pas pourquoi il y avait des barres de fer et d'autres armes sur ce bateau "pacifique". A moins que tout ceci ne découle de la même stratégie que lors de la guerre "plomb durci" à Gaza, à savoir provoquer des morts pour ensuite utiliser l'événement à des fins politiques? La cause à leurs yeux en vaut bien le prix.

Anonyme a dit…

la seule façon se sauvegarder les dictatures arabes c'est le lavage de cerveaux,la haine contre les juifs et Israel,l'occident ,la democratie,la libertée d'expression.Ce monde la est habitué a se faire dominer .des millions de musulmans quitent leurs pays pour s'etablir dans les pays occidentaux pour frofiter de la democratie,mais au lieu de s'integrer aux pays d'acceuil ils demandent a ceux ci de s'integrer a eux.Il Y a un problème,et c'est celui-ci.l'Europe est envahie par les Islamistes,en qantité astronomique,les europeens voient le danger,mais ne se soucient pas plus que ça,ils ont oublié hitler,mais le jour ou ils se reveilleront,il sera trop tard.
Ce monde la n'a aucune pitié pour personne,meme entre eux ils se massacrent,en algerie ils se sont massacrés à coup de milliers ou millions,quelqu'un a defilé dans les rues,ou protesté contre les tueris en Irak par les musulmans ,c'est le mutisme total,alors que,la comunauté mondial,hypocrite,se leve contre israel,qui a les ''c''de dire non a ces barbares, un jour ils vont regretter amerement leurs parti-pris pour des terroristes qui tout ce qui les interessent c'est garnir leurs coffres avec l'argent que la communauté inernationale leur fourni pour aider les regugiés qui ne voient rien de tous ces dons.Alors y a t,il une justice dans ce monde

Reproduction des textes originaux autorisée avec le lien et la mention suivante: © copyright Le Monde à l'Endroit