vendredi 15 janvier 2021

Le Covid19 détruit moins que les mesures de nos dirigeants

 A ceux qui souffrent de la panique générale et des mesures drastiques prises contre le corona, je propose ici la réponse du très sérieux Institut Central Israélien de Statistiques à la question: "Y a-t-il eu une augmentation de la mortalité en Israël due au Covid-19?" Je vous pose la traduction en français ci-dessous. (lien vers la page originale en hébreu de l'institut: ici)



Traduction:
Y a-t-il eu une augmentation de la mortalité en Israël due au Covid-19?
En 2020, jusqu'à fin juillet et surtout en mars-juillet, il n'est pas possible d'indiquer une surmortalité significative en Israël, malgré l'augmentation du nombre de décès dus au virus corona et l'augmentation de leur part dans le total des décès. Dans les premiers mois de l'année, la mortalité était particulièrement faible, mais depuis le début de l’épidémie et surtout en avril-juillet, la mortalité est similaire aux années précédentes, avec des fluctuations entre les semaines. Un calcul statistique de la surmortalité par semaines a révélé que la surmortalité en mars-juillet était d'environ 300 décès sur 19 000 décès au cours de cette période.
Du début de 2020 jusqu’à la fin du mois de juillet, 27500 résidents d'Israël sont morts. En 2019, 27550 résidents sont décédés au cours de ces mêmes mois. Au cours de ces mois, le taux de mortalité brut, qui tient compte de la taille de la population, était légèrement plus faible en 2020 qu'en 2019 – 3.0 pour 1000 en 2020 contre 3,1 en 2019. Comparé aux mois de mars à juillet 2020 par rapport à 2019, le taux de mortalité était presque le même.



Reproduction autorisée avec le lien et la mention suivante: © copyright Le Monde à l'Endroit

mardi 28 juillet 2020


A ceux qui réfutent l'idée que le palestinien n'a été créé que pour chasser le juif, il va falloir m'expliquer comment, en un demi-siècle, la Palestine est passée de ça à ça.



mercredi 23 mai 2018

Le double standard français


L'exemple de Dominique de Villepin, ancien Premier Ministre
sur la Syrie, 600.000 morts, et sur Gaza, 62 morts.





lundi 14 mai 2018

Good morning


Bonjour בוקר טוב
Good morning صباح الخير

Aujourd'hui, c'est l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem.
Si vous n'êtes pas encore antisémite et que vous souhaitez le devenir, regardez aujourd'hui la TV française. la formation est assurée par des "journalistes" qui couvrent l'événement en plaçant un coup de griffe antijuif à chaque phrase. Effet redoutable garanti: vous aurez ensuite envie de crier "Les juifs hors de Palestine" après avoir crié "Les juifs en Palestine" au siècle dernier. Certains auront même envie de trucider une Sarah Halimi* ou une Mireille Knoll*. Et en plus, c'est gratuit: la formation est subventionnée par le gouvernement français. Le CSA est là pour veiller à ce que le message passe bien et en douceur.

A part ça, Israël invite les pays du monde à transférer leur ambassade à Jérusalem. Leur ambassade, pas leur capitale. Oui, parce que bizarrement, tout le monde a soudain envie de faire de Jérusalem une capitale arabe depuis que la ville est revenue sous souveraineté juive. Ils sont terribles ces gens qui suivent la mode. Déjà, en 39-45, ils dénonçaient les juifs pour les envoyer dans les fours. Aujourd'hui, ils dénoncent Jérusalem capitale d'Israël. Quels coquins ceux là. Toujours à chercher un prétexte pour taquiner les juifs.

Enfin, si Jérusalem était si importante pour les musulmans, ils l'auraient protégée comme on protège un diamant: les soldats hébreux n'auraient certainement pas pu prendre la ville à la Jordanie en 24 heures. Ou alors, c'est qu'Allah combattait à leurs côtés.

ALAIN LEGARET
14 mai 2018

*Assassinées en France parce que juives, respectivement en 2017 et en 2018.


mercredi 20 décembre 2017

La conscience? Déséquilibrée aussi




Lors des discussions au Conseil de Sécurité de l'ONU le 18 décembre 2017, François Delattre, Représentant permanent de la France à l'ONU, s'est exprimé sur Jérusalem: 

“Plus de 300 000 Palestiniens y vivent, qui représentent environ 40% de la population de la ville. C’est une ville israélienne et palestinienne. Elle devra devenir la future capitale de deux Etats, mais elle est déjà la ville des deux populations qui coexistent”.

Puisqu'il serait outrageant que la France prodigue des consignes qui ne soient applicables qu'à Israël, il faudra aussi prévoir un partage de Paris dans les années à venir.

En attendant, le gouvernement français peut déjà mettre en oeuvre le partage de Marseille, et démanteler les dernières colonies chrétiennes installées en Seine-Saint-Denis.

Alain Legaret


mardi 24 octobre 2017

Les destructions de l'AFP


Ci dessous deux vidéos de l'AFP sur des zones détruites.

La première concerne Gaza lors de la dernière guerre en 2014.
La seconde concerne Raqa reprise à l'Etat Islamique en 2017.

Dans la vidéo sur les destructions à Gaza, aucune mention n'est faite des terroristes au sol du Hamas, mais on pointe du doigt les bombardements israéliens.

Dans la vidéo sur les destructions à Raqa, aucune mention n'est faite des bombardements, mais on pointe du doigt les terroristes au sol de l'Etat Islamique.

Pour l'Agence France Presse, il y a donc deux façons de présenter l'information, en fonction de qui elle veut rendre coupable. Et ça marche. Ce n'est pas de l'antisémitisme, mais ça y ressemble beaucoup.

C'est triste que la France prête son nom, et donne son argent, à une entreprise aussi déshonorante.



lundi 30 janvier 2017

La finesse, une élégance à géométrie variable

Par Alain Legaret

C’est tout de même curieux tous ces sages qui s’indignent à grands cris de l’interdiction de territoire américain pour 3 mois décidée par Donald Trump, alors qu'ils n’ont jamais pipé mot depuis des décennies de l’interdiction de territoire faite aux détenteurs de passeport israélien ou aux détenteurs de passeport étranger ayant un visa israélien, appliquée par de nombreux pays arabes ?

C’est curieux tous ces pacifistes universalistes qui ont eu la finesse de constater immédiatement que les pays bannis par Trump sont tous des pays musulmans, alors qu’ils n’ont jamais remarqué que depuis des décennies, le seul pays mis au ban de la communauté internationale, à l’ONU et à l’UNESCO était un Etat juif ? Le seul Etat juif au monde.

La finesse serait-elle une élégance à géométrie variable? Pouvoir à la fois aimer Wagner et être un parfait salaud, par exemple ?



lundi 23 janvier 2017

Ambassades à Tel-Aviv ou à Jérusalem?

par Alain Legaret

Dans son programme électoral, Donald Trump indiquait qu’une des premières mesures qu’il prendrait une fois élu serait de transférer l’Ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem. Il est vrai que ce serait une nouveauté puisque pratiquement toutes les ambassades en Israël sont installées à Tel-Aviv. Or cette décision du président américain fraîchement élu soulève un tollé, puisque même le ministre français des affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a fustigé cette idée
de transfert, la qualifiant de provocation. Lui-même oubliant sans doute que la France a officiellement nié le lien qui lie le peuple juif à Jérusalem, ce qui à ses yeux ne serait donc pas une provocation, l’obscénité française n’ayant plus de limite.

Or qu’y a-t-il de révoltant à ce que les ambassades soient installées à Jérusalem ? 
Ma position quant au peuple palestinien est toujours la même, c’est-à-dire que c’est une imposture créée dans les années 60 pour venir à bout du peuple juif. Cette position est largement documentée, contrairement à celle des incultes volontaires qui soutiennent la position "deux Etats pour deux peuples" basée sur rien, si ce n’est sur la stratégie arabe qui permet de s’approcher un peu plus du but initial et qui n’a jamais changé, à savoir jeter les juifs à la mer.

Or même si on se place dans l’optique frauduleuse de la solution à deux Etats, il y a toujours été question de séparation de Jérusalem, à savoir Jérusalem-Ouest pour les juifs et Jérusalem-Est pour les arabes. Par conséquent, je ne comprends pas comment ose-t-on venir contester l’installation d’ambassades à Jérusalem-Ouest. Ou alors, j’ai peur de trop bien comprendre : en effet, contester aussi aux juifs la gestion de la partie ouest de la ville revient à leur refuser toute souveraineté sur Jérusalem aujourd’hui, et demain sur Tel-Aviv, Haïfa et Beer-Sheva. Cela vient donc confirmer ma version sur les adeptes de la formule "deux Etats pour deux peuples" même assortie du mot magique "paix", qui contestent en réalité tout ce qui n’est pas arabe et épousent de manière sournoise la solution finale qui consiste à vouloir jeter les juifs à la mer.

Le véritable scandale est que les ambassades soient aujourd’hui situées à Tel-Aviv, ce qui représente une forme passive de négation de l’appartenance aux juifs de la moindre parcelle de leur capitale Jérusalem.


J’ai réussi à écrire tout cet article sans utiliser le mot antisémitisme, mais ça a été très difficile.


Reproduction des textes originaux autorisée avec le lien et la mention suivante: © copyright Le Monde à l'Endroit