mardi 24 octobre 2017

Les destructions de l'AFP


Ci dessous deux vidéos de l'AFP sur des zones détruites.

La première concerne Gaza lors de la dernière guerre en 2014.
La seconde concerne Raqa reprise à l'Etat Islamique en 2017.

Dans la vidéo sur les destructions à Gaza, aucune mention n'est faite des terroristes au sol du Hamas, mais on pointe du doigt les bombardements israéliens.

Dans la vidéo sur les destructions à Raqa, aucune mention n'est faite des bombardements, mais on pointe du doigt les terroristes au sol de l'Etat Islamique.

Pour l'Agence France Presse, il y a donc deux façons de présenter l'information, en fonction de qui elle veut rendre coupable. Et ça marche. Ce n'est pas de l'antisémitisme, mais ça y ressemble beaucoup.

C'est triste que la France prête son nom, et donne son argent, à une entreprise aussi déshonorante.



lundi 30 janvier 2017

La finesse, une élégance à géométrie variable

Par Alain Legaret

C’est tout de même curieux tous ces sages qui s’indignent à grands cris de l’interdiction de territoire américain pour 3 mois décidée par Donald Trump, alors qu'ils n’ont jamais pipé mot depuis des décennies de l’interdiction de territoire faite aux détenteurs de passeport israélien ou aux détenteurs de passeport étranger ayant un visa israélien, appliquée par de nombreux pays arabes ?

C’est curieux tous ces pacifistes universalistes qui ont eu la finesse de constater immédiatement que les pays bannis par Trump sont tous des pays musulmans, alors qu’ils n’ont jamais remarqué que depuis des décennies, le seul pays mis au ban de la communauté internationale, à l’ONU et à l’UNESCO était un Etat juif ? Le seul Etat juif au monde.

La finesse serait-elle une élégance à géométrie variable? Pouvoir à la fois aimer Wagner et être un parfait salaud, par exemple ?



lundi 23 janvier 2017

Ambassades à Tel-Aviv ou à Jérusalem?

par Alain Legaret

Dans son programme électoral, Donald Trump indiquait qu’une des premières mesures qu’il prendrait une fois élu serait de transférer l’Ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem. Il est vrai que ce serait une nouveauté puisque pratiquement toutes les ambassades en Israël sont installées à Tel-Aviv. Or cette décision du président américain fraîchement élu soulève un tollé, puisque même le ministre français des affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a fustigé cette idée
de transfert, la qualifiant de provocation. Lui-même oubliant sans doute que la France a officiellement nié le lien qui lie le peuple juif à Jérusalem, ce qui à ses yeux ne serait donc pas une provocation, l’obscénité française n’ayant plus de limite.

Or qu’y a-t-il de révoltant à ce que les ambassades soient installées à Jérusalem ? 
Ma position quant au peuple palestinien est toujours la même, c’est-à-dire que c’est une imposture créée dans les années 60 pour venir à bout du peuple juif. Cette position est largement documentée, contrairement à celle des incultes volontaires qui soutiennent la position "deux Etats pour deux peuples" basée sur rien, si ce n’est sur la stratégie arabe qui permet de s’approcher un peu plus du but initial et qui n’a jamais changé, à savoir jeter les juifs à la mer.

Or même si on se place dans l’optique frauduleuse de la solution à deux Etats, il y a toujours été question de séparation de Jérusalem, à savoir Jérusalem-Ouest pour les juifs et Jérusalem-Est pour les arabes. Par conséquent, je ne comprends pas comment ose-t-on venir contester l’installation d’ambassades à Jérusalem-Ouest. Ou alors, j’ai peur de trop bien comprendre : en effet, contester aussi aux juifs la gestion de la partie ouest de la ville revient à leur refuser toute souveraineté sur Jérusalem aujourd’hui, et demain sur Tel-Aviv, Haïfa et Beer-Sheva. Cela vient donc confirmer ma version sur les adeptes de la formule "deux Etats pour deux peuples" même assortie du mot magique "paix", qui contestent en réalité tout ce qui n’est pas arabe et épousent de manière sournoise la solution finale qui consiste à vouloir jeter les juifs à la mer.

Le véritable scandale est que les ambassades soient aujourd’hui situées à Tel-Aviv, ce qui représente une forme passive de négation de l’appartenance aux juifs de la moindre parcelle de leur capitale Jérusalem.


J’ai réussi à écrire tout cet article sans utiliser le mot antisémitisme, mais ça a été très difficile.


lundi 9 janvier 2017

l'AFP ploie, mais reste une agence de propagande nazie

par Alain Legaret


Suite à ma publication de ce matin, l'AFP a changé quelque peu sa rédaction du même sujet lors d'un article publié aujourd'hui (u.afp.com/4SHM).
Si elle pense que je vais considérer cela comme une victoire, c'est une erreur. 


Le mythe construit par cette agence (et d'autres) est du même ordre, et je pèse mes mots, que Mein Kampf et du Protocole des Sages de Sion.
Il s'agit d'une construction pierre par pierre, commencée dans les années 70, d'une légende qui fait des juifs les coupables. Nous vivons une époque identique à celle où on prétendait que les juifs faisaient leurs galettes de Pessah avec le sang de jeunes enfants. Quand on pointait le ridicule de la chose, on répondait "bien sur que c'est vrai. Tout le monde le sait".


Idem pour la légende palestinienne, pour les soi-disant "territoires palestiniens occupés" aujourd'hui. Quand je vois des confrères qui encore aujourd'hui, continuent la routine de pointer l'utilisation par tel média du terme assaillant au lieu de terroriste, je me dis qu'ils n'ont pas pris la mesure de la chose. Parce que l'affaire est énorme. Tellement énorme que peu de gens la voient.


Ces monstres qui nous informent et nous gouvernent

par Alain Legaret

Je ne sais pas si on réalise, mais les monstres qui nous informent et qui nous gouvernent ont créé un narratif antisémite basé sur rien, sur du faux. 

Ils ont créé le peuple palestinien: un faux! Qui a entendu parlé des palestiniens avant la création d'Israël?

Ils ont créé des territoires palestiniens: des faux! Qui a entendu parler de territoires palestiniens avant 1967?

Ils ont créé une terre qu'ils appellent Cisjordanie (west bank en anglais). Qui a entendu parler de Cisjordanie avant la création d'Israël? Dans le plan de partage de l'ONU de 1947, on parle toujours de Judée-Samarie qui est son nom depuis 2000 ans!

Ils ont créé des colonies juives et des colons juifs: c'est faux! Comme ose-t-on dire que des juifs en Judée sont des colons? Et les français en France ou les russes en Russie, ce ne sont pas des colons eux?

Ils ont remplacé le Mont du Temple par Esplanade des mosquées. Et maintenant, c'est le rouleau compresseur:
-Peuple palestinien inventé admis à l'UNESCO.
-Peuple palestinien inventé admis à l'ONU.
-Condamnations systématiques des juifs d'Israël pour occupation de leur propre terre !
-Attribution du patrimoine juif au peuple palestinien inventé: tombe de Rachel, Naplouse, Hébron, Jérusalem, Mont du Temple, Kottel (Mur des Lamentations pour les nostalgiques).


Les nazis prenaient les meubles, les tableaux et les maisons des juifs parce qu'ils n'avaient pas encore de patrie. Aujourd'hui, les monstres leur volent leur terre, leur histoire, leur patrimoine, pour les donner à l'autre. Et c'est sans compter sur les tentatives de vols odieux: comme par exemple, "Jésus est palestinien" qu'ils disaient. Ils essaient jusqu'à ce que ça marche, vous avez entendu quelqu'un s'indigner de telles affirmations? Non, parce qu'en attendant un peu, ça passe. Il y a eu plusieurs tentatives de faire du Kottel un lieu palestinien, bien sur, ça faisait rire. Mais ils ont pris leur temps et maintenant, c'est passé comme une lettre à la poste à l'ONU et à l'UNESCO. Ils ont diabolisé les juifs, et s'approprient maintenant leur patrimoine culturel, cultuel, historique. C'est un effacement lent mais sûr des juifs de la surface du globe. Ils ont fait en 50 ans ce que les nazis ont fait en 5 ans. C'était trop rapide, ça s'est vu. Mais lentement, surement, on dort les enfants, on ne voit rien! Depuis 50 ans, ils ont créé un mythe antisémite qui fait des juifs les coupables pour les dépouiller avec bonne conscience. Ces gens là qui nous gouvernent et nous informent sont des nazis. Des vrais. Réveillez-vous !


Quand l'AFP écrit un nouveau Mein Kampf ou autre Protocole des Sages de Sion

par Alain Legaret

Quand l'AFP écrit un nouveau Mein Kampf ou autre Protocole des Sages de Sion.

Evidemment, ce n'est pas un livre. L'AFP a-t-elle besoin de publier un livre quand elle diffuse chaque jour à petite dose son venin qui fait des juifs des coupables?

Hier, dans un de ses tweets, elle renvoie vers un article AFP publié chez TV5 Monde (u.afp.com/4SaA ) ou elle lance des affirmations mensongères sans aucun fondement créant de ce fait un mythe antisémite aussi grave que les livres antisémites cités plus haut. En effet, cette théorie que les palestiniens veulent un Etat et Israël occupe leurs terres est largement répandue et pourtant erronée: Je ne vais pas rentrer ici dans les détails de droit qui font qu'Israël n'occupe nullement des terres palestiniennes. Ce serait plutôt l'inverse qui est vrai. (Déclaration Balfour, Conférence de San Rémo, SDN, etc...)

Quant à l'affirmation axiomatique que le conflit est du aux palestiniens (des arabes en fait auxquels on cherche à donner une consistance de peuple pour remplacer les juifs) qui revendiquent un Etat indépendant, voilà quelques données:

-Si les arabes voulaient effectivement un Etat, auraient-ils refusé le plan de partage de l'ONU de 1947 qui leur en octroyait un?
-Si les arabes voulaient effectivement un Etat, pourquoi ne l'ont-ils pas fondé entre 1948 et 1967 quand Gaza était à l'Egypte et la Judée-Samarie (appelée Cisjordanie par les lobotomisés) était à la Jordanie?
-Pourquoi ces fameux territoires ont été appelés territoires palestiniens occupés seulement après qu'Israël les a conquis dans une guerre de défense en 1967 à l'Egypte et à la Jordanie?
-Pourquoi n'étaient-ils pas considérés palestiniens avant 1967?
-Pourquoi n'étaient-ils pas considérés occupés?
Voilà des questions qui pourraient rétablir la vérité, loin des affirmations sans fondement et mensongères de l'AFP.
C'est ainsi que l'AFP a réussi à construire, depuis toutes ces années où elle diffuse sa propagande, un mythe antisémite plus grave que le protocole des Sages de Sion. Oui, l'Agence de Presse Française est une Agence de Presse Antisémite qui fabrique des mythes pour diaboliser les juifs. Elle est l'organe de presse dont les membres directeurs sont nommés par le gouvernement français. Il est temps que ce scandale cesse.


samedi 24 décembre 2016

1964: Quand les arabes et le KGB ont inventé le peuple palestinien


La Palestine occupée et le peuple palestinien: Une invention marketing pour lutter contre Israël considéré comme le satellite des Etats-Unis au Moyen-Orient.

Création de l’OLP

Intervention des russes et des syriens en 1964 à Moscou pour le choix de Yasser Arafat comme leader: Ion Mihai Pacepa, ancien chef de la Securitate roumaine, note dans son livre The Kremlin Legacy, un jour de 1964, 

« nous avons été convoqués à une réunion conjointe du KGB, à Moscou ». 

Le sujet était d’importance : « il s’agissait de redéfinir la lutte contre Israël, considéré comme un allié de l’Occident dans le cadre de la guerre que nous menions contre lui ». La guerre arabe pour la destruction d’Israël n’était pas susceptible d’attirer beaucoup de soutiens dans les « mouvements pour la paix », satellites de l’Union Soviétique. Il fallait la redéfinir. L’époque était aux luttes de libération nationale. Il fut décidé que ce serait une lutte de libération nationale : celle du « peuple palestinien ». 

L’organisation s’appellerait OLP : Organisation de Libération de la Palestine. Des membres des services syriens et des services égyptiens participaient. Les Syriens ont proposé leur homme pour en prendre la tête, Ahmed Choukairy, et il fut choisi. Les Égyptiens avaient leur candidat : Yasser Arafat. 

Che Guevara
Yasser Arafat
 Quand il apparut que Choukairy ne faisait pas l’affaire, il fut décidé de le remplacer par Arafat, et, explique Pacepa, celui-ci fut "façonné" : costume de Che Guevara moyen-oriental, barbe de trois jours de baroudeur. "Il fallait séduire nos militants et nos relais en Europe". 

En avril 1964, à Jérusalem-Est alors sous contrôle jordanien, le Conseil national palestinien se réunit à l’hôtel Intercontinental, situé en haut du mont des Oliviers et adopte la Charte de l’OLP qui définit les objectifs nationalistes palestiniens. Un mois plus tard, la Ligue arabe se réunit à l’instigation de Nasser pour créer l’Organisation de libération de la Palestine. Celle-ci a pour but de combattre l’État israélien. Sa branche politique est le Fatah. Quant à son bras militaire, l’Armée de libération de la Palestine, il est placé sous le commandement des différentes armées arabes.

Ion Mihai Pacepa est le fonctionnaire le plus haut placé des services d'espionnage de l'ancien bloc soviétique à avoir jamais fait défection. Il est maintenant citoyen américain. Il était Général à deux étoiles dirigeant la Securitate et il avait en même temps le grade de conseiller du Président Nicolae Ceaușescu, étant à la fois chef de son service des renseignements à l'étranger et secrétaire d'État au Ministère de l'Intérieur de Roumanie. À ce titre, il était en contact permanent avec ses homologues soviétiques du KGB. Il s'enfuit aux États-Unis après que le Président Jimmy Carter eut agréé sa demande d'asile politique. 


mercredi 9 novembre 2016

Quand un peuple se déconnecte des élites, c'est rarement lui qui a commencé

par Alain Legaret

Enfin ! En France, un candidat à la présidentielle (et le seul à ma connaissance) s’est exprimé sur le vote anti-juif à l'UNESCO et le condamne sans ambages : "Avoir soutenu une résolution de l’UNESCO laissant entendre que le mur des lamentations ne faisait pas partie de l’héritage du peuple juif était une faute morale et politique." (cf. Le Monde Juif.info)

Chapeau Bruno Le Maire, même si s’exprimer de la sorte devrait être quelque chose de normal dans un pays instruit et libre.

Parce que savoir ce que chaque candidat aurait voté à l’UNESCO, c’est LA question à poser. En effet, quelle importance la réforme fiscale et les variations, d’un candidat à l’autre, de l’inflation ou du taux de chômage, si demain on doit vivre soumis et trouver tendance les femmes en burqa ?

Au fait, est-ce que les hommes politiques reçoivent aussi une retraite du Qatar? Non, je plaisante. Ils sont contre le cumul parait-il.

Ailleurs, la démocratie reprend son souffle. Aux USA, le vote populaire a eu raison de l’intelligentsia qui avait réussi à faire croire que "populaire" est un mot grossier.

Tant que la pensée unique exercera une pression totalitaire, la majorité silencieuse grossira dans l’ombre et créera la surprise dans les urnes.

Ce qui est vrai pour les USA, peut aussi être vrai ailleurs.


Bon, je vous laisse. Je vais aller écouter les experts qui annonçaient le Non-Brexit et la victoire de Clinton, ce qu'ils prévoient pour les élections françaises. A+

mercredi 21 septembre 2016

La France, ses incohérences, son antisiomitisme

par Alain Legaret

Observations en marge de la polémique droite-gauche sur les propos de Nicolas Sarkozy:
"Nos ancêtres les Gaulois".

D’un côté, on vote pour la Palestine à l’UNESCO, reniant ainsi aux juifs le lien à leurs ancêtres hébreux sur la terre d’Israël, tandis que pour le peuple français, on revendique son lien aux ancêtres gaulois, peuple vivant jadis en Gaule. Monsieur Sarkozy doit savoir que les juifs perpétuent l’histoire de Moïse tous les ans sans exception depuis des millénaires, alors que Vercingétorix n’est apparu dans l’histoire française qu’au XIXe siècle seulement.


Et en face, pour désavouer l’ancien Président de la République, l’historienne Mathilde Larrere, militante du mouvement Nuit Debout, là où le soutien aux arabes palestiniens était acquis, et dont les propos sur les Gaulois sont actuellement repris par tous les médias de gauche. Je lui ai répondu ce jour (21.09.2016) sur twitter. 

Cliquez pour agrandir

Reproduction des textes originaux autorisée avec le lien et la mention suivante: © copyright Le Monde à l'Endroit