dimanche 11 janvier 2009

Une riposte disproportionnée?

par Juda Mac Abey

"11h00 Beyrouth Le Hamas "rejette" la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, estimant qu'elle ne sert pas les intérêts du peuple palestinien, affirme un responsable du mouvement islamiste au Liban.
11h00 Oslo Six personnes dont cinq policiers sont blessées et 31 arrêtées à Oslo à la suite de l'attaque par un millier de protestataires pro-palestiniens d'une manifestation pro-israélienne.
10h00 Rome Un syndicat de commerçants provoque l'indignation en Italie en proposant de boycotter les commerces tenus par des Juifs à Rome pour protester contre les attaques israéliennes sur Gaza.
00h10 Tripoli Le numéro un libyen Mouammar Kadhafi appelle les Arabes à aller combattre aux côtés des Palestiniens contre Israël
NOUVELOBS.COM | 10.01.2009 | 18:34 D'autres manifestations ont eu lieu à Strasbourg, Colmar, Besançon, Lorient, Saint-Brieuc, Caen, La Roche-sur-Yon, Laval, Albi, Auch, Agen, Angoulème, Pau, Roanne, Le Creusot ou encore Evry
"

En France et dans le monde, dans les médias et dans la rue, s’élève une clameur mondiale contre les massacres de Palestiniens commis par Israël : 800 morts, des enfants, des civils. L’horreur, l’indignation et la colère rassemble les peuples de la planète contre Israël, de Tripoli à Srinagar, de Belfort à La Roche-sur-Yon, de Beyrouth à Oslo, de Paris à Alger. Les pires ennemis se réconcilient pour crier vengeance, les bourgades tranquilles qui n’ont jamais vu de cortège défilent contre la barbarie israélienne.

Comment ne pas admirer ce sursaut exceptionnel du cœur et de la conscience planétaire contre sans doute la pire barbarie que la terre ait jamais portée ?

En effet :

- l’armée jordanienne massacre 10 000 palestiniens (« Septembre noir ») Combien de manifestants à Alger ?

- L’armée sri-lankaise vient de prendre la capitale des rebelles tamouls, pacifiquement sans doute et sans victimes civiles. Qui manifeste à Srinagar ?

- L’armée rouge occupe la Tchétchénie sans qu’aucun crime ne soit commis. Combien de manifestants à Beyrouth ?

- L’armée chinoise occupe le Tibet et pacifie la population, en toute humanité. Combien de manifestants à Belfort ?

- L’armée indonésienne occupe et pacifie tout aussi humainement le Timor oriental. Combien de manifestants à La Roche-sur-Yon ?

- L’armée soudanaise couvre le massacre de 800 000 civils au Darfour. Combien de manifestants à Nairobi ?

- Etc., etc.…

On accuse Israël de riposte disproportionnée. Peut-être.

Ne faut-il pas admettre ici une disproportion entre l’universalité de la condamnation d’Israël et le silence fracassant qui entoure tous les autres massacres à travers le monde ?

Qui expliquera ce deux poids deux mesures évident ?

Je ne vois qu’une explication : aux yeux du monde, la seule vraie victime universelle et éternelle est palestinienne ; et encore faut-il qu’elle soit tuée par Israël. Les millions d’autres victimes ne comptent pas, ou si peu, ni pour la rue, ni pour les médias, ni pour l’ONU.

Là est la vraie disproportion : dans cette unique condamnation planétaire comparée au silence ordinaire qui entoure les massacres…ailleurs.

L’explication est facile : derrière le sentiment et la conscience unilatérale, on retrouve la grande Internationale vert-brun-rouge qui mobilise à travers le monde la rue arabe à l’assaut de tout ce qui est Juif.

Islamistes, communistes, hommes de gauche, chrétiens généreux, humanitaires, anarchistes, néo-nazis : tous unis dans la chasse au Grand Ogre israélien et à ses suppôts Juifs dans le monde.

La mondialisation se fait aussi, hélas, dans la rue, et sur le modèle du terrorisme de la « rue arabe » importée en Europe. Et le Juif reste l’éternel bouc émissaire pour soulager colères et bonnes consciences frustrées.

Triste nouveau millénaire !

1 commentaire:

Marcoroz a dit…

A propos de l'utilisation de ce qualificatif "disproportionné", voir aussi:
http://marcoroz.over-blog.com/article-19386688.html

Reproduction des textes originaux autorisée avec le lien et la mention suivante: © copyright Le Monde à l'Endroit