vendredi 21 novembre 2008

Sept questions à un militant pro palestinien

par Alain Legaret

Explique-moi pourquoi tu considères que c’est Israël qui a pris la terre aux Palestiniens, alors que c’est la Jordanie qui occupe 80% de la Palestine?

Explique-moi pourquoi tu considères logique que la Palestine soit aux Palestiniens, alors qu’il ne t’est jamais venu à l’esprit que la Judée puisse être aux Juifs?

Explique-moi pourquoi, tandis qu’un Arabe peut se promener tranquillement à Tel-Aviv et à Haïfa alors qu’un Juif qui s’égare à Ramallah ou à Shehem (Naplouse) fait l’objet d’un lynchage, c’est Israël que tu accuses d’apartheid ?

Explique-moi pourquoi tu trouves normal qu’il y ait des Arabes vivant en Israël mais qu’il t'est impensable qu’un seul Juif puisse vivre dans un état palestinien ?

Explique-moi pourquoi c’est seulement après qu’Israël ait pris Gaza à l’Egypte et la Judée Samarie à la Jordanie, que tu as commencé à les appeler « les territoires palestiniens » ?

Explique-moi pourquoi les Palestiniens n’ont jamais cherché à créer un état dans ces fameux territoires tout le temps qu’ils étaient sous domination arabe?

Explique-moi enfin pourquoi tu dédaignes de répondre à ces questions de peur de comprendre que ton soutien indéfectible à la cause palestinienne contre Israël n’est rien d’autre que l’expression humaniste de ton antisémitisme déguisé?


..

17 commentaires:

aschkel a dit…

Enfin de retour !!!

Al a dit…

Hello Alain : heureux de te lire à nouveau !!

Biz@l

LOmiG a dit…

très bonnes questions, dont l'absence de réponse s'explique certainement par le fanatisme.
Pas besoin d'explications quand on sait qui on doit dézinguer...

Berthier a dit…

Voilà toujours le même problème. On peut critiquer la politique de tout gouvernement sauf le gouvernement israélien. Cher monsieur, n’a-t-on pas le droit d’avoir des opinions contraires de la volonté d’un juif ? Cette question est pour moi quelque part non-sens, parce que moi en tant qu’haïtien je ne vois pas en quoi je peux être antisémite le fait que j’ai mon petit avis sur ce conflit peut-être, je suis pas assez bien informé, d’ailleurs l’article Sept questions à un militant pro palestinien m’a appris plein de chose. Je trouve que c’est un manque de tolérance de votre part de traiter n’importe quel naïf ou tout simplement un ignorant d’antisémite.

Bien à vous CAMARADE

Tony a dit…

A Berthier,

C'est le militant propalestinien engagé qui apporte son soutien indefectible à la cause palestinienne contre Israel tout en refusant d'aller au fond des choses, qui peut se reveler être un antisémite qui plaint les Palestiniens uniquement pour pouvoir dire du mal d'Israel. Apparemment, ce n'est pas ton cas..
Enfin, c'est ce que je comprends et ca a l'air assez clair...Ca s'adresse pas comme tu l'as dit, aux naifs ou aux ignorants du conflit

Anonyme a dit…

A Berthier,

Ce texte ne s'adresse ni aux naïfs, ni aux ignorants ni aux extra-terrestres. A partir du moment où vous réagissez plus ou moins positivement, qui plus est, en reconnaissant avoir tiré quelques enseignements, vous devez à ce texte d'être lavé de tout soupçon d'antisémitisme.

Je vous invite à le relire avec attention.

Les questions sont posées à tous les pro-palestiniens. Les naïfs, les ignorants et les inconditionnels. Celui qui dédaigne d'y répondre EN CONNAISSANCE DE CAUSE parce que son militantisme l'emporte sur son honnêteté intellectuelle est, LUI SEUL, concerné par la peur de comprendre que son soutien INDEFECTIBLE à la cause palestinienne contre Israël n'est rien d'autre que l'expression humaniste de son antisémitisme déguisé. Vous personnifiez le contraire ce dont vous donnerez acte s'il vous tient vraiment à cœur d'être en accord avec vous-même.

Les phrases assassines du genre "Voilà toujours le même problème. on peut critiquer la politique de tout gouvernement sauf le gouvernement israélien" ou "n'a-t-on pas le droit d'avoir des opinions contraires de la volonté d'un Juif" sont révélatrices des ravages que provoque l'antisémitisme.

Critiquer Israël est devenu un sport international. Nous avons dépassé le stade du droit pour atteindre celui du délire, et pourtant, vous en redemandez en vous mettant dans la peau d'un frustré dont l'opinion se heurte à la volonté d'un Juif. Et pendant ce temps-là, nul ne songe à user un tant soit peu de son droit, pourtant incontesté, de critiquer les ennemis d'Israël...

Doit-on comprendre qu'un Juif impose sa volonté pour contrarier les opinions ? N'est-il pas capable d'avoir une opinion ? Et si la technique consistait justement à contrecarrer cette opinion en intentant aux Juifs un procès d'intention découlant d'une volonté de les diaboliser ?

bien sûr que vous avez le droit de critiquer mais rien ne vous interdit d'être objectif.

Bien à vous, camarade.

Davidex

Anonyme a dit…

A Berthier,

Ce texte ne s'adresse ni aux naïfs, ni aux ignorants ni aux extra-terrestres. A partir du moment où vous réagissez plus ou moins positivement, qui plus est, en reconnaissant avoir tiré quelques enseignements, vous devez à ce texte d'être lavé de tout soupçon d'antisémitisme.

Je vous invite à le relire avec attention.

Les questions sont posées à tous les pro-palestiniens. Les naïfs, les ignorants et les inconditionnels. Celui qui dédaigne d'y répondre EN CONNAISSANCE DE CAUSE parce que son militantisme l'emporte sur son honnêteté intellectuelle est, LUI SEUL, concerné par la peur de comprendre que son soutien INDEFECTIBLE à la cause palestinienne contre Israël n'est rien d'autre que l'expression humaniste de son antisémitisme déguisé. Vous personnifiez le contraire ce dont vous donnerez acte s'il vous tient vraiment à cœur d'être en accord avec vous-même.

Les phrases assassines du genre "Voilà toujours le même problème. on peut critiquer la politique de tout gouvernement sauf le gouvernement israélien" ou "n'a-t-on pas le droit d'avoir des opinions contraires de la volonté d'un Juif" sont révélatrices des ravages que provoque l'antisémitisme.

Critiquer Israël est devenu un sport international. Nous avons dépassé le stade du droit pour atteindre celui du délire, et pourtant, vous en redemandez en vous mettant dans la peau d'un frustré dont l'opinion se heurte à la volonté d'un Juif. Et pendant ce temps-là, nul ne songe à user un tant soit peu de son droit, pourtant incontesté, de critiquer les ennemis d'Israël...

Doit-on comprendre qu'un Juif impose sa volonté pour contrarier les opinions ? N'est-il pas capable d'avoir une opinion ? Et si la technique consistait justement à contrecarrer cette opinion en intentant aux Juifs un procès d'intention découlant d'une volonté de les diaboliser ?

bien sûr que vous avez le droit de critiquer mais rien ne vous interdit d'être objectif.

Bien à vous, camarade.

Davidex

Marcoroz a dit…

@ Alain: Bravo pour ce questionnaire très pertinent et qui remet les pendules à l'heure.

@ Berthier: Je vous défie de me citer les propos d'un seul juif israélien ou pro-israélien qui aurait dit en substance qu'on ne doit pas critiquer la politique du gouvernement israélien.

Manuel a dit…

Salut, je pense qu'il est facile de poser ce genre de questions, j'en ai d'autres qui me viennent mais j'ai également des questions inverses qui me viennent à l'esprit, justifiant la cause palestinienne.
Ton billet est un billet théorique mais pas un billet constructif, on ne construit pas la paix en dénigrant l'autre.
Pour finir je dirai quand même que tes points sont bons mais à replacer dans leur contexte.

Internecivus raptus a dit…

Il serait amusant de voir les estimés lecteurs répondre aux questions posées dans ce billet avec des arguments objectivables, géopolitiques et historiques, et non par l'esquive habituelle disant "ah voilà, on ne peut pas critiquer le gouvernement israélien".
Car les stratégies d'évitement ne cacheront pas la pertinence desdites questions...

Manuel a dit…

J'ai écrit, j'ai publié et ça a disparu!
Ne diabolisons ni les juifs ni les palestiniens, diabolisons les extrémistes des 2 bords. C'est évident, mais je le répète quand même.
Toutes ces questions vont dans mon sens, mais je peux en trouver autant qui justifieront la position palestinienne.
Applaudir à ça, c'est assez simple.
Les raccourcis sont simples.

Anonyme a dit…

Manuel tu dis pouvoir trouver des questions qui justifieront la position palestinienne.
J"aimerais en voir une, car je ne vois pas ce quii peut justifier leur refus sempiternel de crér un état à coté d'Israel et non à sa place, leur préférence pour essayer de détruire Israel plutôt que de construire la palestine progressivement, comme les Israéliens l"ont fait sous löccupation turque puis Britanique, jusqu"à leur indépendance retrouvée.

Manuel a dit…

Je n'ai pas du tout envie de me faire l'avocat palestinien sur ce billet, mais dire que les palestiniens essaient de détruire Israël c'est un manque de connaissance flagrant de la situation.
Question tout de même:
Pourquoi Israël continue à installer des colonies en territoire palestinien, ce qui va à l'encontre du processus de paix?
Israël ne peut survivre que par la paix, et Israël doit donner l'exemple, on ne peut comparer un pseudo État gouverné par le Hamas et une vraie démocratie.
Je ne dis pas qu'il faut abandonner toute sécurisation du territoire israélien, mais véritablement aller vers la paix, ne pas faire comme Barak ou Olmert et jouer à un jeu stupide.
Le Hamas souhaite de tout coeur l'élection de Bibi Netanyahou, devine pourquoi?
Le Hamas veut le conflit!
Alors soyons civilisés et ne donnons pas au Hamas ce qu'il veut.

Gallycyborg a dit…

Je n'ai pas du tout envie de me faire l'avocat palestinien sur ce billet, mais dire que les palestiniens essaient de détruire Israël c'est un manque de connaissance flagrant de la situation.

Charte du Hamas : http://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_du_Hamas, je t'enjoins à la lire, ça t'évitera de nous démontrer aussi violemment au choix que tu es un ignare complet, ou le plus parfait des mythomanes. Les chartes des autres organisations ne valent pas mieux.

Inutile donc de commenter plus ce guignol.

Anonyme a dit…

Yes undoubtedly, in some moments I can phrase that I approve of with you, but you may be considering other options.
to the article there is stationary a definitely as you did in the fall publication of this demand www.google.com/ie?as_q=homa insulin resistance definition ?
I noticed the phrase you have in the offing not used. Or you profit by the pitch-dark methods of promotion of the resource. I suffer with a week and do necheg

Ignorant a dit…


1) T'as juste à regarder la carte de la Palestine et d'Israel au fil des années et tu verra
2)La Palestine doit être à ceux qui y étaient depuis des sièvles : les Palestiniens
3)Un Arabe peut se promener à Tel Aviv est normal car il existe beaucoup de Juifs Arabes, et un Juif qui se promène à Ramallah ne fera pas l'objet d'un lynchage
4)Normal qu'un Arabe vive en Israël si il est Juif et les Juifs vivent en Palestine (celle qui a été colonisée et appelée Israël) Si quelqu'un vient dans ta maison et tue ta famille, tu va le laisser dormir?
5)Je les appelle comme ça depuis que j'ai connaissance de leur existance
6)Il a été créé mais n'est pas reconnu
7)Regarde ce qu'il se passe là bas et on va voir si tu dis la même chose

Maintenant moi je vais te poser juste quelques questions et voir si tu peux répondre:
1) Trouves tu normal qu'Israël colonise la Palestine? (regarde l'évolution de la carte et tu ne pourra pas nier)
2) Trouves tu normal qu'Israël bombarde les civils Palestiniens en réponse à des roquettes qui sont neutralisés?
3) Trouves tu normal qu'un enfant se fasse bruler vif par l'armée Israëlienne avec le crime d'être Palestinien?

Unknown a dit…

Et vous donc vous étés exactement ce que l article démontre il pleut de la merde quelque part ce sont les,juifs un quoi qu il arrive les juifs l intolérant c est vous allez retrouvez Staline ce n était pas des assassins eux CAMARADE et je ne suis pas juive CAMARADE

Reproduction des textes originaux autorisée avec le lien et la mention suivante: © copyright Le Monde à l'Endroit