dimanche 21 septembre 2008

Exit Olmert

par Alain Legaret

Aujourd’hui est un grand jour pour Israël.

En effet, depuis son accession aux plus hautes fonctions du pays début 2006, Ehud Olmert a enfin pris sa première mesure en faveur de l’Etat Juif : il a présenté sa démission.

Il ne faut pas se réjouir trop vite pour autant car celle qui lui a succédé à la tête du parti Kadima a toujours encouragé les mesures anti-israéliennes prises par son prédécesseur.

Ceux qui la considèrent comme la nouvelle Golda Meïr sont de fins observateurs qui ont remarqué avec beaucoup de perspicacité que comme Golda, elle appartient à la gente féminine.

La comparaison s’arrête là car pour le reste, tout diffère entre les deux personnages.

Golda Meïr a été celle qui préférait les condamnations aux condoléances, dirigeant d’une main de fer le pays en toute simplicité depuis sa cuisine, tandis que Tsipi Livni a la folie des grandeurs, préférant être acclamée du haut des clochers ou des minarets plutôt qu’à la modeste tribune d’une synagogue.

Espérons qu’elle ne nous fera pas regretter Olmert.

Je tiens aussi à préciser que j’ai la chance de vivre dans un pays démocratique.
La seule démocratie du Moyen-Orient.

Parce que dans les pays alentours, ceux qui font la pluie et le beau temps à l’ONU et dans les rédactions de la presse arabe et occidentale, celui qui oserait écrire ce que je viens d’écrire sur les dirigeants de son pays serait sur-le-champ pendu, égorgé ou passé par les armes puis son corps traîné à travers la ville afin de servir d’exemple. Et s’il a vraiment beaucoup de chance, il sera seulement mis dans un trou jusqu’à la fin de ses jours.

On a un peu tendance à oublier cela quand on habite un pays où la parole est libre.

Je finirais en citant une phrase prononcée la semaine dernière par Benjamin Netanyahou qui résume assez bien la situation :

"Lorsque les Arabes déposeront les armes, il n’y aura plus de guerre,
Lorsque Israël déposera les armes, il n’y aura plus d’Israël".


Emettons le souhait pour la nouvelle année juive 5769 qui s’annonce, que les Arabes déposent enfin les armes pour que le Moyen-Orient puisse devenir un havre de paix pour tous les peuples de la région, et de sérénité pour toutes les religions.


...

2 commentaires:

A.C. a dit…

Salut Alain !

Tu te fais rare, mais comme tout ce qui est rare et cher: ta parole est d'or ! Espérons que 5769 sera une année de miracles, car il en faudra pour que le monde en général et Israël en particulier tournent à nouveau rond... Je partage tout à fait ton point de vue sur Livni. J'ai l'espoir qu'un gouvernement d'union nationale voie le jour, car seul un gouvernement cohérent pourra sauver ce qui doit l'être: l'intégrité et l'indépendance d'Israël dans un cadre de paix (je sais, j'en demande beaucoup là...
Hag Sameach et Shana Tova,
Biz@l

Marcoroz a dit…

Bravo Alain pour cet édito,

La perspicacité de ceux qui ont remarqué le point commun entre Tsipi et Golda, c'est bien vu !

J'aime bien aussi la citation de Benjamin Netanyahou, qui est hélas très juste.

Puissent des jours meilleurs s'annoncer...

Chana Tova

Reproduction des textes originaux autorisée avec le lien et la mention suivante: © copyright Le Monde à l'Endroit