jeudi 13 mars 2008

Des moralistes si indulgents


Quand on tue intentionnellement des civils à New York, c’est du terrorisme.

Quand on tue intentionnellement des civils à Madrid, c’est du terrorisme.

Quand on tue intentionnellement des civils à Bali, c’est du terrorisme.

Quand on tue intentionnellement des civils à Beslan, c’est du terrorisme.

Quand on tue intentionnellement des civils à Louxor, c’est du terrorisme.

Quand on tue intentionnellement des civils à Londres, c’est du terrorisme.

Quand on tue intentionnellement des civils à Casablanca, c’est du terrorisme.

Quand on tue intentionnellement des civils à Djerba, c’est du terrorisme.

Quand on tue intentionnellement des civils à Moscou, c’est du terrorisme.

Mais quand on tue intentionnellement des civils à Jérusalem, pour des organes de presse comme Libération ou encore Le Monde, ç’est soudain de l’activisme.

C’est vrai qu’assassiner des adolescents juifs en train d’étudier, était aussi considéré par les nazis comme un acte de guerre.

Même le conseil de sécurité de l’ONU n’a pas condamné cet attentat du 6 mars dernier à Jérusalem où un terroriste palestinien a ouvert le feu dans la bibliothèque d’une école talmudique pour y tuer un maximum d’élèves.

Malheureusement cette complaisance ne nous surprend même plus, mais reste tout de même riche en enseignements :

En effet, quand les moralistes sont aussi conciliants avec la barbarie, devenir leur bouc émissaire représente un véritable gage de respectabilité.

Alain Legaret
13 mars 2008

1 commentaire:

Cheminade a dit…

Vous fustigez la presse, en citant deux titres. Or, la presse en France est libre. Tant qu'elle ne viole pas les règles et n'appelle pas au meurtre ou ne tient pas des propos insultants racistes et antisémites directs et explicites, les journalistes écrivent ce qu'ils on envie d'écrire. De plus ils doivent respecter la ligne éditoriale du journal.
Il vous reste, si leur propos vous déplaisent, à ne pas acheter ces titres. Vous aussi, vous êtes libres.
En revanche, il faut savoir et en tenir compte, notre presse en France est maintenant détenue par des grands groupes financiers qui probablement orientent ces lignes éditoriales.
C'est à eux qu'il faut vous en prendre. D'ailleurs, ce sont les mêmes groupes qui ont aidé Hitler à prendre le pouvoir en Allemagne, en 1933.
Selon vous, l'État d'Israël a toujours raison. Toute action est justifiée, au besoin vous prenez la Bible comme témoin. Pourtant, ce livre n'est qu'un ensemble de contes et d'histoires qui n'ont jamais été avérés.
Il est vrai que les Arabes qui s'appellent Palestiniens se comportent souvent comme des assassins. Mais les tergiversations pour faire la paix avec leurs dirigeants ne sont pas dues qu'a eux. Ce ne sont pas les Palestiniens qui ont assassiné Itzrak Rabin !
La politique de l'État d'Israël n'aurait certainement pas l'aval de David Ben-Gourion. Les Juifs qui on fondé Israël pensaient très différemment de vous et ils n'auraient jamais imaginé que des gens comme vous penseraient comme ça !

Reproduction des textes originaux autorisée avec le lien et la mention suivante: © copyright Le Monde à l'Endroit