lundi 19 décembre 2005

2005 s’achève.....

Une mesure gouvernementale à l'étude: décorer de la légion d'honneur les institutrices qui auront réussi à tenir une classe durant 3 ans d'affilé sans qu'il y ait un seul meurtre.

Un jeune qui a poignardé sa prof a été arreté. Bizarre non?
Alors que quand un jeune insulte son prof, on engueule le prof.
Quand il brule la bagnole du prof, on donne du pognon au jeune.
Mais quand il plante le prof, là ca va plus, on l’arrête. Faut être cohérent : relâchez-le et arrêtez le prof !


Chirac recueillerait 1% des voix au sein de l'UMP. S'il continue comme ca, il va inventer le sondage négatif. Ce sera lui qui devra voter pour nous.


Les Français ont voté deux fois pour Mitterrand, puis deux fois pour Chirac. Ne seraient-ils pas un peu kamikazes? Pas étonnant qu'ils éprouvent autant de compréhension pour les auteurs d'attentat-suicide.


En France, il est grand temps de créer un ministère de la capitulation. Comme ça, on regrouperait en un seul lieu tous les spécialistes de la discipline et les autres ministères pourraient alors fonctionner normalement.


Lancement d'une campagne nationale contre l'humiliation des jeunes: si un jeune rackette votre enfant, insulte votre mère, viole votre femme ou tue votre mari, surtout ne l'humiliez pas: souriez lui et dites lui merci. Il se sentira moins malheureux.


Il faut mettre fin à l'esclavage en France. Il est intolérable qu'au XXI siècle on puisse encore voir, ne serait-ce qu'à Paris, des milliers d'esclaves qui, chaque jour, s'engouffrent dans le métro ou sur le périphérique pour aller trimer, qu'il neige, qu'il pleuve ou qu'il vente, tout ça pour faire vivre une caste de privilégiés qui passe son temps à niquer la France, à niquer la police, à niquer ta mère, ta sœur et ta bagnole.


Bonnes fêtes de fin d’année et Joyeux Noël.

1 commentaire:

Winidoo a dit…

Je découvre les Français parlent aux Français. C'est récent ? du parler vrai comme j'aime.

Reproduction des textes originaux autorisée avec le lien et la mention suivante: © copyright Le Monde à l'Endroit