lundi 12 avril 2010

Club Med : la gangrène progresse encore en Europe

par Alain Legaret

Je ne saurais trop vous inviter à lire l’excellent article de Pierre Lefebvre intitulé "Club Med : tous les bonheurs du monde" publié le 9 avril dernier sur le site de Primo, dans lequel il dénonce la discrimination à laquelle se livre le célèbre voyagiste envers les clients qui ont «osé» visiter Israël.

Ce qui est encore plus sidérant, c’est la réponse du directeur de communication du Club Med qui est malheureusement, assez révélatrice de l’état actuel dans lequel se trouvent la France et l’Europe et qui contamine tout le monde occidental.

A force de tolérer l’intolérable et de fréquenter l’infréquentable, on ne se rend même plus compte à quel point on est devenu abject.

Car c’est avec la plus grande sincérité et en toute bonne foi que Monsieur Thierry Orsoni donne des explications…...qui glacent le sang.

Il cite la brochure du voyagiste qui explique que : « Les autorités libanaises n’admettent ni sur leur territoire, ni à bord du Club Med 2, de ressortissants détenteurs d’un passeport avec visa ou tampon israélien. En cas de non respect de ces formalités douanières, relevant de la responsabilité du ressortissant, celui-ci se verra refuser l’accès au bateau le jour de l’embarquement le 16 septembre à Bodrum, et supportera tous les frais en résultant. »

Et il complète en précisant « que le Club Med n’est pas à l’initiative de telles mesures. »

En d’autres termes, Le Club Med ne fait que répercuter les consignes, il ne fait qu’obéir aux ordres.

C’est tout simplement édifiant d’entendre de nos jours, de tels propos dits avec autant de naturel.

Alors que la télévision française a récemment consacré une soirée à l‘expérience de Milgram dans laquelle on analyse le processus de soumission et d’obéissance à l’autorité, on se demande jusqu’où auraient été les responsables du Club Med s’ils avaient été soumis au test.

Apparemment, avoir à trier les Juifs et leurs amis ne leur a pas posé de problème de conscience.

Et si le gouvernement libanais leur avait demandé de dénoncer les détenteurs de tampons israéliens présents sur le bateau, se seraient-ils exécutés ?

Et s'ils avaient poussé encore le bouchon jusqu’à leur demander de signaler par une étoile jaune les cabines occupées par les Juifs et leurs amis, auraient-ils obéi ? Jusqu’où le Club Med est-il prêt à aller dans l’immonde ?

La brochure du célèbre voyagiste précise enfin : « Le Club Méditerranée n’encourra aucune responsabilité pour toute omission, faute ou négligence du ressortissant.»

En d’autres termes encore, si les Juifs et leurs amis ne se plient pas aux lois racistes du gouvernement libanais, ils en seront les seuls responsables.

Absolument abject.

J’ai essayé ce matin de joindre Monsieur Orsoni. Il m’a été répondu qu’il était absent, parti en séminaire pour deux jours.

Peut être que ces Gentils Collaborateurs sont-ils occupés à préparer un voyage en train pour les ressortissants qui ont un tampon juif sur leurs papiers d’identité ?

Aujourd’hui en Israël, on commémore yom aShoah, le jour du souvenir de l’épuration de six millions de Juifs pendant la seconde guerre mondiale.

C’était il y a déjà plus de soixante ans mais l’actualité nous montre que ce n’est pas encore du passé.

________________________________________________________

DERNIERE MINUTE : Face à l’émotion suscitée, le Club Med a annoncé dans l'après-midi (après donc la publication de cette réaction parmi de nombreuses autres) qu’il annulait son escale libanaise, ce qui est tout à son honneur.

Le différend avec le Club Med est désormais clos mais l’affaire continue bel est bien, non plus avec le voyagiste, mais avec les instances dirigeantes de pays qui ont laissé s’installer et se développer des atmosphères nauséabondes de haine raciale et antisémite à tel point que des gens biens sous tous rapports peuvent être amenés en toute innocence à prêter leur concours à des entreprises répugnantes parce qu’elles sont dans l’air du temps. Cela rappelle de trop mauvais souvenirs.

J’invite aussi le Club Med à prendre part à ce combat puisque comme l’a rappelé son directeur de la communication « le Club Med a été pionnier dans le respect des cultures et continue aujourd’hui à œuvrer dans ce sens ».

Pour que justement, les mots ne restent pas vides de sens.

4 commentaires:

MICHELLE a dit…

merci pour cet article édifiant sur l'état psychologique de la France !!!
je vis en Israel pour ne plus entendre cela et donner un avenir moins nauséabond à mes enfants
merci encore pour votre excelletn article
Michèle

samuel a dit…

Mail à destination de Monsieur LEFEBVRE

Il est stupide voir dangereux de lancer une polémique aussi abject sur la moralité du club med.

J'ai travaillé 10 ans au club, et à aucun moment, les clients (GM) n'ont pu emmètre la moindre petite plainte sur un comportement antisémite des 15 000 GO. A l'inverse, il y avait des chefs de village, comme le regretté LEVI, qui sur une capacité de 800 clients, recevait 750 juifs moitié d'Israël, moitié du sentier : Et j'ai vu pleurer les quelques 50 autres GM internationaux, qui avaient l'impression d'être tombé au milieu d'un Kibboutz et qui souffrait d'une position dominante de la communauté !
Là ou l'article et le thème de pierre Lefebvre est ignoble, c'est que j'ai travaillé très longtemps à l'étranger, notamment au Maroc, en Tunisie et en Egypte et que je n'ai jamais pu aller travailler à Eilat, merveilleux club méd en Israël, car mon passeport était tamponné par trop de pays Arabe !! Tu penses bien que m’appelant Samuel, cela était un véritable souhait !
Tu vois, pierre, lancer des polémiques lorsqu’il suffirait de regarder un miroir, c'est continuer à attiser les feux de l'histoire. Et en être responsable alors que je pense qui ni toi, ni moi sommes responsables du passé.
Si le club a vraiment arrêté cette étape, je trouverais cela tres triste car une société ne peut aller au dessus des lois d'un pays...et Israël, que j'aime, nous le montre tous les jours.
Sais tu que les USA n'acceptent pas les voyagistes, comme Israël, comme trop de tampon des pays arabe et du Golf ?
C'est pour cela, qu'en France, les hommes d'affaires et les entrepreneurs de Tourisme comme moi, qui doivent visiter différents pays pour amener la meilleur qualité de voyage à leur client, avons 2 passeports ! L'un pour les pays arabes et l'autre pour les USA et Israël !
Alors ne lance pas de telle polémique qui n'a de fondement que ta lecture hâtive d'un article, en voulant faire passer le club pour "méchant" alors qu'il est, comme l'a rappelé Thierry Orsoni, le précurseur des vacances multiraciales. Et qu'un village aujourd’hui fait cohabiter environ 20 nationalités différentes de GM, 5 religions par 30 nationalités de GO...Notre jardin d'éden !

Dernier petit conseil : Ne pas confondre Israelien et juif...il me semble que les Français ne sont pas tous catholiques !

marie claude a dit…

Il faut aussi vivre ailleurs pour défendre "sur le terrain " les valeurs universelles du judaisme!

henrilaviateur a dit…

bonjour :

L'article refflette un etat d'esprit mais faut-il faire la leçon au club med, qui apparemment manque d'intelligence pour s'abaisser à ce point ?

vacanciers, allez ailleurs que chez ces beni oui-oui sans cervelle

Reproduction des textes originaux autorisée avec le lien et la mention suivante: © copyright Le Monde à l'Endroit