jeudi 19 octobre 2006

Gaza, une sacrée bande

Il est grand, le visage allongé avec un sourire accroché aux lèvres. La vie, il l’aime et ça se voit. Doron, jeune entrepreneur israélien est né avec la bosse du commerce. Il partage son temps entre son travail, sa compagne et ses enfants. Quand le vent est favorable, il prend sa planche de surf et s’en va flirter avec les vagues.

Et pourtant, le monde ne lui avait pas réservé le meilleur accueil. "Voilà le quartier ou je suis né", me dit-il lorsque nous passons pas très loin de la gare routière de Tel-Aviv. "Ca s’est un peu amélioré depuis, mais il y a toujours de la drogue qui circule en quantité, de la prostitution et des vols".

Quelques instants plus tard, nous sommes sur le chemin de l’aéroport. Il conduit sa voiture automatique lorsqu’il embraye sur la situation au Moyen-Orient, vue à travers ses yeux d’homme d’affaires.
"Regarde la bande de Gaza, me dit-il. Ca fait plus d’un an qu’on est parti. Et qu’est-elle donc devenue ? Un désert où règnent les gangs et le chaos, où ils s’entretuent et d’où ils envoient tous les jours des missiles sur nos villes. Tu sais les entreprises qu’ils pourraient créer là-bas, s’ils le voulaient ?".

Et le voilà qui poursuit avec l'enthousiasme qui le caractérise: "Ils pourraient construire des infrastructures, des industries, une centrale électrique et une usine de traitement d’eau pour ne plus être dépendants de nous, ce serait formidable ! Ah, s’ils décidaient de travailler et de faire quelque chose de cette terre qui possède en plus une ouverture sur la mer, on verrait les capitaux étrangers y affluer en masse en provenance du monde entier, afin de prendre part à cette réussite. Ils pourraient en faire le Hong-Kong de la Méditerranée !
Mais au lieu de cela, que font-ils ? Ils utilisent l’argent qu’ils reçoivent pour acheter des armes. Encore et toujours des armes pour nous attaquer et nous faire la guerre. C’est la seule chose qui les motive. Pourtant, on est parti de là-bas. Qu’est-ce qu’ils veulent de nous maintenant? Pourquoi font-ils ça ?"

Et de laisser tomber : "Gaza, c’est une sacrée bande d’imbéciles !"

Alain Legaret
19 octobre 2006

Aucun commentaire:

Reproduction des textes originaux autorisée avec le lien et la mention suivante: © copyright Le Monde à l'Endroit